Playlist calvaise

On 28 juillet 2014 by Cloumcloum

IMG_0010

Je sais. J’étais censée vous écrire à propos de la fin de mon voyage en Israël mais au vu de la situation géo-politique, je m’abstiendrai (« Je voudrais la paix dans le monde », Miss Monde à deux doigt de la finale -enfin, vous voyez) (non pas que je me prenne pour Miss Monde hein) (quoi que) (ouah). Trêve de plaisanterie, j’avais juste envie de faire une interlude musicale, à mon retour de Calvi. Deux semaines après donc (normal, j’ai été hackée entre temps, mais ça vous vous en moquez j’imagine).

Alors oui, je pourrais vous raconter ma semaine Corse*, mais pourquoi faire compliqué quand on peut se contenter de quelques photos instagrammées  (#déso mes amis restés à Paris sous la pluie pendant ce temps) (enfin, 15 jours après Calvi, je fais quand même moins la maligne).

Allez, j’ai quand même envie de vous raconter, en fait le matin, on disait qu’on dormait un peu, et au réveil on voyait la mer, alors c’était la bonne ambiance;  ensuite, on adorait aller sur le port siroter le jus d’orange frais et manger le bon croicroi bien crousti; et puis, nos oreilles titillées par les sonorités provenant de la plage, nous partions en direction du chemin de sable, et puis y’avait du monde et du son, alors on dansait, et puis on se rafraichissait parce qu’il faisait chaud à Calvi oui oui, et puis après c’était l’heure de la pétanque alors on buvait le pastis en jetant la boule au plus proche du cochonou et puis après on prenait la douche et on se faisait belle pour la soirée, et puis après _ S T O P_ » #onledit

Processed with VSCOcam with f2 preset Processed with VSCOcam with f2 preset Processed with VSCOcam with f2 preset Processed with VSCOcam with f2 preset Processed with VSCOcam with f2 preset Processed with VSCOcam with c1 preset Processed with VSCOcam with c1 preset

Calvi et nous, c’était coeurcoeurcoeur pour la vie.

Ah. Et puisqu’on était à Calvi avant tout pour l’amour de la musique, je vous ai concocté une toute petite playlist calvaise de divers artistes vus et/ou entendus sur place (ou pas). Delicious. Fabuleuse programmation (I <3 U Nico J., si tu me lis) (j’y crois, oui).

Processed with VSCOcam with f2 preset

  • Playlist Calvaise

    En attendant, les vacances sont bel et bien finies, je reprends mes rendez-vous quotidiens avec La Défense. Je suis heureuse. Y’a plus qu’à attendre l’an prochain avec des écouteurs dans les oreilles. Le rendez-vous est pris.

    Processed with VSCOcam with f2 preset

     

    ALLEZ KISS

    COEUR

    * mais j’hésite (j’ai rarement vu un astérisque aussi inutile).

    //Retrouvez moi sur Facebook et sur Instagram//

  • Voyage en Israël: la Mer Morte et ses alentours

    On 30 juin 2014 by Cloumcloum

    Vous vous doutez bien qu’un seul article n’était pas suffisant.

    Voici donc la suite. Dans la foulée.

    Israël: la mer Morte et ses alentours

    Après avoir déposé nos petits papiers dans le Mur (je ne sais pas si y’avait un nombre max, mais si il y en a un, je l’ai certainement dépassé) (non pas que j’ai beaucoup à me lamenter hein, mais c’est pas tous les jours non plus qu’on a la possibilité de le faire), nous partons direction la mer Morte.

    IMG_3585 2

    En chemin (quel chemin incroyable entre parenthèse), on se dit qu’on devrait monter à pieds en haut du mont Massada. On nous a dit: « Allez-y avant le lever du soleil, ou après son coucher, vous verrez c’est MA-GNI-FI-QUE! ». De cette phrase, on ne retient évidemment que le « MA-GNI-FI-QUE ». Rien d’étonnant donc à ce qu’on se retrouve absolument seuls une fois sur place. Il est 14h, il fait 60 degrés, et nous grimpons l’Himalaya. C’est cool.

    Une fois en haut, on suinte, mais on est les king of the world, donc ça passe (on apprend au passage qu’il y a un téléphérique de l’autre côté de la montagne, et oui). Vue effectivement magnifique. Les montagnes derrières. La Mer devant. Au loin, la Jordanie. Sur place, on découvre les ruines de ce qui servait à l’époque de base contre les attaques romaines. Désormais classé patrimoine de l’Unesco (depuis 2001), Massada est aujourd’hui devenu un lieu de pèlerinage moderne.

    La redescente est tout aussi violente. Mais on est quand même bien content de retrouver notre four-sur-roue isolé sur le parking.

    On continue la route direction la mer. 300, 100, 0, -200, -400. On y est. La mer Morte se situe 400 mètres sous le niveau de la mer… et ça risque de continuer à baisser: elle a déjà perdu le tiers de sa superficie depuis une cinquantaine d’années (évaporation, surexploitation du Jourdain (sa source) etc..).

    Ce soir, on dort au Kibboutz de Ein Gedi. Petit oasis de verdure au milieu du désert. Magique.  Le genre d’endroit où on voudrait que le temps d’arrête.

    Mais la nuit est passée. Et on est finalement bien content qu’un nouveau jour se lève (merde, Jean-Louis Aubert sors de mon corps): Après une nouvelle ascension de Wadi David (à la poursuite des chutes d’eau), on part enfin -hiiiiii- à la découverte de la mer Morte: ON VA FLOTTER! Impressionnant. L’eau est ultra chaude. Et on flotte bon sang! Certains lisent leur journal dans l’eau, mais je suis sûre que c’est pas optimal comme pose; j’en viens à la conclusion qu’ils se la racontent grave.
    Plus loin, une piscine de boue. Il ne nous aura pas fallu longtemps pour s’en recouvrir et faire des blagues (je vous passe les détails). Après on a la peau douce. On est content.

    Ce soir, on prend la route pour Tel Aviv… on décide de traverser la Palestine, en passant par le nord de la mer puis Jérusalem (on gagne 2h de route). Pas de check point. On arrive à Tel Aviv dans la soirée. Mais ça c’est pour le prochain post ;)

    IMG_3521 IMG_3574 IMG_3584 IMG_3589 IMG_3596 IMG_3601 IMG_3609 IMG_3626 IMG_3623 IMG_3637 IMG_3672 IMG_3688 IMG_3674

     

    Kiss

    COEUR

     

     

     

     

    //Retrouvez moi sur Facebook et sur Instagram//

    Voyage en Israël: Jérusalem (et mon retour sur la toile, génial, cool, super)

    On 28 juin 2014 by Cloumcloum

    Chère audience,

    6 mois que je n’ai pas mis le pied ici. Et me voilà de retour, fraîche et pimpante, touchée par la grâce de la Terre Sainte (ah, et aussi, nouvellement propriétaire d’un nouvel ordinateur) (dont je suis fan) (tellement fan que je l’ai pris en photo) (non mais.. qui prend en photo son ordinateur dans la vie en vrai ???). Oui, j’aime toujours autant la parenthèse on dirait. Génial.

    Il s’en est passé des choses depuis ces quelques mois d’absence* mais bon, je vais vous éviter le « flashback » de mes aventures, si passionnantes soient-elles (peut être que je mens sur la passion, mais comme je vous le raconterai pas, vous ne le saurez jamais). En tous cas, je reviens quand même avec du lourd: mon voyage en Israël. L’eau vous monte à la bouche. C’est normal.

    IMG_3433

    Comme vous l’auriez deviné (titre pourtant subliminal), mon séjour a débuté par la découverte de Jerusalem, ville sainte du judaïsme, du christianisme et de l’islam (si vous êtes de l’une ou l’autre des religions et que cette ville n’est pas sainte pour vous, je m’excuse par avance pour mes propos) (il faut porter des gants quand on parle de religion sur la toile).

    Quelle incroyable sensation que de se promener dans les ruelles étroites de la vieille ville, au milieu des étales de ses souks, et de découvrir l’un après l’autre les monuments historiques qui se détachent: le Dôme du Rocher, lieu de sacrifice d’Abraham, le Mur des Lamentations, symbole national israélien qui sert aussi de limites aux quartiers des différentes communautés religieuses et le Saint Sépulcre qui abrite sous sa coupole le tombeau du Christ

    La vieille ville nous transporte hors du temps (si tant est que cette phrase ait un sens), les pratiques religieuses de chacun semblent se faire dans le respect: les communautés vivent et prient côte à côte sans se mélanger… à l’intérieur des remparts, on oublierait presque que la ville est au coeur des tensions Israelo-palestiniennes.

     Je ne vous parle même pas de tout ce qu’on a mangé là-bas. Non pas que je n’en ai pas envie, mais depuis ce voyage, je suis au rég… je fais attention. Et à l’heure où j’écris: je crève la dalle; donc vous parler de bouffe me tuerait sur place. Oh mais merde voilà, ça y est: je pense Houmous, je pense gâteaux (avec de l’huiiiile)… aaaaaah!

    Bref, il y a des milliards de choses que je pourrais vous dire sur cette ville (comme la drôle d’impression de croiser des gamins de 18 ans en plein service militaire, se baladant la kalash à l’épaule, ou encore sur la présence du « mur de séparation » entre les deux territoires ..) mais je ne comptais pas faire mon retour avec un roman. Dommage donc**.

     Je vous laisse avec des photos, c’est déjà ça. 

    Entrée de la vieille ville, porte de Jaffa

    Vue sur le mont des Oliviers Devant le Mur des Lamentations, avec vue sur le Dôme du Rocher au fond   Mur des Lamentations, côté femme   Remparts de la vieille ville    Mont des Oliviers   IMG_3441   IMG_3482   IMG_3499   IMG_3416

    Je vous dis à très vite pour la suite du voyage. Attention, vous bavez (un retour humble oui).

    Kiss

    coeur

    * « quelques mois »: haha, et dire que dans mon « about me » j’ai toujours 27 ans (…..et alors? ça pose un problème à qui finalement, hein?) (ok, je le laisse)

    ** en vrai, si vous avez des questions sur la ville, je me ferais un plaisir de vous répondre (dans la mesure du possible, je suis pas Dieu non plus) (Oops).

    //Retrouvez moi sur Facebook et sur Instagram//

    Pages :1234567...53»